menu Menu
Mon blog
By emma Posted in Blabla on 29 décembre 2018 4 Comments 2 min read
Reportage vidéo: Manif contre Trump à Paris Previous 4ème journée de contestation "gilets jaunes" à Besançon Next

Si t’es arrivé sur ce site, c’est que tu dois chercher des infos sur ma personne, ou que le hasard des clicks t’as amené ici. Pourquoi ce blog? Parce que je peux pas m’exprimer de façon directe et personnelle dans mes reportages. Il y a une grande différence entre donner son opinion et faire un reportage journalistique, donc factuel.

J’ai commencé ce métier de journaliste quand j’avais 12 ans. J’ai créé un journal dans mon école (premier journal jamais créée à l’époque dans le collège) et depuis, le métier m’a suivi plus ou moins tout au long de ma vie. J’ai 40 ans, un peu d’expérience de terrain et aujourd’hui je produis des articles/reportages/documentaires pour un média indépendant associatif.

Je crois dans mon métier, ce qui fait que j’arrive encore à faire du terrain. Je ne veux surtout pas perdre ce contact essentiel avec le terrain, justement pour ne pas devenir « cette journaliste » qui ne sait pas de quoi elle parle. C’est peut-être le coté dur et parfois dangereux, mais c’est là que l’information se passe, en tout cas, c’est comme ça que je vois la chose.

Et la raison du blog, c’est surtout pour parler de ma vie, derrière ma caméra, derrière mon micro quand j’arrive à la rédaction, souvent épuisée mais avec le sentiment d’avoir fait mon boulot.

Et certainement, de temps en temps, je vais me plaindre… mais ça, c’est tout à fait normal.

Merci de ton passage visiteur …


Previous Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cancel Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      1. Raphaël, je vois que vous avons les mêmes références 😉
        « Le journalisme est la dernière tranchée des hommes libres contre la merde du système. Le seul problème, c’est qu’il faut parfois partager cette tranchée’ avec son ennemi. Mais toi, tu n’es pas une cynique, une limace complaisante. Toi, tu comprends le journalisme comme la religion de la vérité qui tue les trous du cul. »
        À lire également (en plus de n’importe quel livre de PIT II) « Mais tu sais bien que tout est impossible… », la deuxième « aventure » d’Olga Lavanderos.

keyboard_arrow_up